Mitigeur thermostatique : guide d’achat et conseils

Mitigeur thermostatique

De l’eau à débit varié pour une température constante, c’est ce que vous promet le mitigeur thermostatique, contrairement au traditionnel mélangeur à double poignées, qui n’offre pas ce confort thermal. Cette caractéristique est commune à tous les mitigeurs thermostatiques, mais en lisant ce guide d’achat, vous distinguerez mieux les véritables qualités recherchées chez un mitigeur automatique. Cet article vous permettra aussi de comprendre le fonctionnement de ce type de robinetterie.

Régulation automatique de la température

Le mitigeur thermostatique propose un système de régulation « automatique » de la température, à un niveau constant, quel que soit le débit d’eau. En clair, la
température est maintenue directement dans la cartouche de la vanne thermostatique, ce qui explique le fait qu’elle reste la même si une personne ouvre entièrement le robinet. Cet accessoire pour salle de bain n’est pas comparable à un mélangeur ordinaire qui propose deux ouvertures séparées pour l’eau chaude et l’eau froide. Le système de réglage est tout à fait différent.

Le mitigeur classique

C’est la première génération de mitigeur qui remplace le mélangeur traditionnel. Équipé d’une seule manette, le mitigeur classique peut couper l’eau tout en préservant le même niveau de température. Ce système admet une faille puisqu’un seul faux mouvement peut faire augmenter subitement la chaleur de l’eau et générer une brûlure. Toutefois, le mitigeur classique subsiste encore pour certains modèles de mitigeur de douche et de mitigeur lavabo, bien que la fonction thermostatique soit maintenant celle qui est le plus à la pointe du confort et de l’ergonomie.

Le mitigeur thermostatique

Au lieu d’une seule manette de réglage, le mitigeur thermostatique propose séparément la fonction de réglage du débit d’eau et de limiteur de température. Matérialisé par un bouton rouge, le limiteur de température est généralement bloqué à 38 °C, mais pour certains modèles de mitigeur thermostatique, il est possible de le désactiver si vous souhaitez faire monter la chaleur de l’eau à un niveau supérieur. Cette précision est importante, car il existe des mitigeurs qui ne permettent pas de déverrouiller le réglage d’usine au niveau de la température de l’eau.

Gaspillage d’eau limitée

Réputé écologique, le mitigeur thermostatique excelle également en matière de gestion d’eau. Son véritable atout est de pouvoir régler le débit d’eau de façon à ne pas faire de gaspillage. Grâce au limiteur de débit, la consommation d’eau est plus maîtrisée, car l’utilisateur peut même fixer le débit maximal d’eau à ne pas dépasser. De même, l’eau chaude et l’eau froide se ferment en même temps. Cette fonction est très intéressante, en considérant que l’usager ne veut utiliser que de l’eau tiède.  Si l’eau froide est coupée accidentellement, il n’y aurait pas de jet de gaspillage d’eau chaude grâce à ce système d’interruption en simultanée.

Un usage sécurisé : pas de risque de brûlures

Le mitigeur thermostatique est doté d’une technologie dite «  corps tiède ». Concrètement, même si l’eau transite à travers la robinetterie, la chaleur ne se diffuse pas de l’extérieur. Le corps du robinet ne transmet donc pas la chaleur interne, ce qui fait que l’utilisation du mitigeur ne cause pas de brûlures pour la peau.

Mitigeur classique ou mitigeur thermostatique ?

En conclusion, bien que le mitigeur classique soit plus abordable que le mitigeur thermostatique, il est certainement plus avantageux d’opter pour un mitigeur thermostatique. Le mitigeur classique ne fait que mélanger l’eau chaude et l’eau froide, mais les fuites d’eau ne sont pas maîtrisées, ce qui peut créer des incidents pendant que vous prenez la douche. Il ne
peut pas donc assurer la stabilité de la température et ne peut pas gérer le débit d’eau. Le mitigeur thermostatique corrige ces défauts en disposant du limiteur de température, de la technologie « corps tièdes » et du limiteur de débit.